Ma dernière réalisation :

Le PC dans un boîtier de platine K7 de salon


Explications :

J'ai besoin d'un petit PC pas très puissant pour me servir de serveur web, php, mail, ftp, serveur de jeux, pour y brancher la webcam ....
Bref une machine minimaliste, sans lecteur cd ni disquette, ayant juste assez de disque dur et une carte réseau. Je ne veux donc pas m'encombrer d'un gros boîtier, même un moyen tour est déjà assez gros. Je profite d'avoir une carte mère micro-ATX pour chercher un boîtier convenable. Or , ceux-ci sont en général très bien, mais aussi très cher, le double de prix d'un boîtier classique. Je décide de le faire moi même. La solution de la boîte en carton ne me plait pas trop, je cherche dans mon sous-sol ce qui pourrait convenir au niveau de la taille. Il faut tout de même 10 cm en hauteur pour faire rentrer la carte graphique, une ATI@work ainsi que l'alimentation (il est tout de même plus confortable d'utiliser une alimentation standard, ces bêtes ont une durée de vie plus courtes une fois qu'elles ont été traficotées de partout). Je trouve enfin quelque chose : une vieille platine cassette de la chaîne hifi, des années 80. Je la démonte consciencieusement (paix à son âme) en prenant soin de garder toutes les pièces pour plus tard.

Ensuite on place tous les éléments du PC à mettre dedans :

  • La carte mère : M6TEA de Biostar
  • le processeur Céléron sur son adaptateur avec son ventilateur
  • le disque dur : 6 Go 3p1/2 standard
  • La carte réseau : PCI realtek
  • Alimentation 300W (oui, je sais , c'est surdimensionné)

Bien entendu pour cela il y a beaucoup de travail. En effet, dans un tel appareil, il y a beaucoup de plastique pour permettre de fixer les divers éléments. Il faut donc éliminer toute la matière superflue dans le boîtier. Pour cela il faut assez bien être outillé : perceuse, scie à metaux, limes, et surtout ne pas oublier LE DREMEL. C'est en effet l'outil presque indispensable pour effectuer un tel travail tant pour sa précision que sa maniabilité. Je possède un modèle rechargeable à 20 euros, doté de tous les accessoires pour travailler le bois, le plastique et le métal. Il faut donc :

  • Aménager un emplacement pour poser la carte mère
  • Dégager toute la place nécessaire à l'alimentation
  • Perforer le fond du boîtier pour brancher les différents connecteurs
  • Prévoir la place pour les cartes PCI
  • Aménager de la place pour le disque dur
  • Alléger en poids l'appareil
  • récupérer les boutons, prises, voyants, pour conserver l'apparence d'origine

Ensuite on fixe solidement les pièces dans le boîtier (à part les cartes PCI et AGP, c'est pas facile ...). J'ai récupéré les interrupteurs d'origine, ainsi que les voyants et je l'ai réutilisé afin d'harmoniser la façade de l'appareil. J'ai récupéré aussi un capteur de température que j'ai placé à la place du compteur digital.

Bref, après 15 jours de dur labeur, voici le résultat final :

 

Mon Tuning PC

Eh oui , ça y est , je m'y suis mis , j'ai commencé à modifier l'aspect de mon pc.
Il faut dire que je finissais par me lasser des boîtiers tout blancs, façon électroménager.
J'ai décidé de repeindre mon boîtier Advance , et d'y rajouter une vitre et un néon ,
pour faire comme tout bon PC " à la mode "  .

Voici une première photo , pour ne pas vous laisser attendre plus longtemps , mais les autres sont à la fin de la page :

Un ami habitué à manier la bombe de peinture m'a fortement aidé ( mike que je je salue d'ailleurs )

On a d'abord commencé par la partie ayant le moins de surface : La façade

  • Il faut déjà la débarrasser de tout ce qui  ne doit/peut  pas être peint.

  • On enlève donc les caches en plastiques , peints à part .

  • Ensuite on enlève délicatement les interrupteurs , très fragiles . Les capots en plastique seront peints aussi.

  • On décolle les diodes témoins , pas facile car collés au pistolet à colle , il faut faire attention de ne pas casser une patte. Ce n'est pas la peine de débarrasser ensuite la colle de celle-ci , elle sera remise telle quelle. Mes diodes éclairent de trop , je remplacerais bientôt par des diodes normales , de couleur assorti a la façade .

  • On enlève tous les autocollants éventuels , logo de l'assembleur ....

  • Ensuite on la dépoussière , et la lave au produit vaisselle , en laissant sécher à l'air libre.

  • On attaque ensuite la peinture

  • On passe en premier une couche d'aprêt spécial plastique , pour que la peinture tienne . Il s'agit d'une bombe , trouvée dans un magasin de bricolage , comme d'ailleurs les autres bombes de peinture

  • Respecter le temps de séchage indiqué

  • On passe ensuite plusieurs couches de peinture , j'ai choisi une couleur Jaune Brillant . Il faut en passer très peu à chaque fois , pour ne pas faire de coulures

  • Respecter le temps de séchage indiqué

  • Passer en dernier deux couches de vernis incolore pour protéger la peinture

  • Les divers caches ont été peints individuellement de la même façon , ainsi que les boutons.

  • Il peut être intéressant aussi de repeindre les façades des lecteurs CD-rom et disquette , mais comme les miens sont encore sous garantie , je m'abstiendrais . La prochaine étape comportera cependant la mise en peinture du lecteur de disquettes .

  • On laisse bien sécher tout ça  un jour ou deux ...

  • ... puis on remonte le tout

On s'est ensuite attaqué au plus dur : La tôle du boîtier

  • Il faut déjà démonter la carcasse du boîtier : les côtés qui se clipsent , et le dessus qui est maintenu par tous les côtés ( normal , c'est lui qui assure la rigidité de l'ensemble )

  • Ensuite il faut poncer la tôle, car la peinture existante était un peu en relief.

  • Puis de la peinture spécial carrosserie a été appliquée au pistolet à peinture électrique , en deux couches , autant dire que cela tiendra !!! J'ai choisi une couleur bleu métal , car de plus le bleu est couleur complémentaire du jaune , cela tranchera plus.

  • Il a fallu laisser sécher longtemps ...

  • Puis un nacre a été déposé sur le dessus , cela donne des reflets différents suivant l'orientation de la lumière

  • Et enfin deux couches de vernis pour donner du brillant !

Et pour terminer , la vitre et le néon

  • Je l'ai fait uniquement parce que j'ai trouvé dans un magasin d'électronique un petit néon pour moins de 100 F , mais je ne l'aurais pas fait avec les néons habituellement utilisés dans ce genre de tuning , car ils sont gros , chers , et chauffent beaucoup plus le boîtier .

  • J'ai choisi de faire un tuning économique, donc je vais utiliser une vitre que tout le monde a chez soi , et qui donc peut être remplacé très facilement en cas de rayure ou autre : un fond de boîtier de CD-Rom .

  • L'emplacement de la vitre est particulier , car le côté gauche du boîtier qui donne accès a la carte mère est tourné du côté du mur chez moi , et donc cela ne servirait à rien d'y placer la fenêtre à cet endroit. J'ai donc décidé de mettre la vitre sur le dessus du boîtier, et de voir l'intérieur du PC entre l'alimentation et les unités CD-Rom .

  • On a pris le soin avant la peinture de découper dans la tôle une ouverture à la disqueuse .

  • J'y ai ensuite collé au double-face mousse la partie inférieure d'un boîtier transparent pour Compact Disc . Je n'ai pas utilisé de vis ni de rivets, car je ne voulais pas que le bruit de la ventilation "sorte" par ce trou .

  • Et pour donner la Jacky Touch'   , la pose du néon

  • Comme je vous l'ai dit précédemment , j'ai trouvé un néon pour moins de 15 € , il s'alimente en 12 V par l'intermédiaire d'une petite platine de conversion haute tension .

  • Il faut bien évidemment éviter tout contact avec la platine , je l'ai donc mise dans un petit boîtier en plastique

  • De plus, toutes les connexions ou soudures ont été placées sous gaine thermo-rétractable , car la masse du PC est présente partout sur la tôle , et un court-circuit serait fâcheux  :-(

  • Pour avoir du 12 V facilement , j'ai utilisé un doubleur d'alimentation de disque dur, dont j'ai coupé la deuxième prise. J'évite ainsi de monopoliser une pise molex, tout en permettant d'enlever le tout en débranchant simplement ces prises intermédiaire. Les fils à utiliser sont le jaune et le noir. Le rouge et le deuxième noir sont le +5V , ils peuvent éventuellement servir à autre chose.

  • J'ai branché ensuite un interrupteur bipôlaire sur ces deux fils , et le boîtier d'alimentation du néon à l'autre bout. Je peux ainsi l'éteindre à volonté. C'est très pratique quand on veut dormir  ;-)

  • J'ai fixé le néon sur le plastique transparent, sur le côté, de façon à diffuser la lumière . Le néon se trouve sur le côté, mais il est difficile de dire où il est placé quand on ne le sait pas !

voici donc les photos de l'ensemble

vue de face

Vue du dessus , remarquez comme la peinture reflète la lumière

Vue la nuit , quand les voyants s'allument. Remarquez l'effet crée par les grilles de ventilation du bas du boîtier.

vue de l'intérieur , on peut distinguer le processeur ( celeron 400)

Et bien voila c'est terminé , je continue actuellement de m'occuper du look du PC , je suis d'ailleurs ouvert à toute proposition , si vous avez des question, ou que vous voulez me donner votre avis , vous pouvez me contacter grâce à la rubrique "Contact" du menu à gauche .

Suite : je continue à modifier mon boitier .... actuellement il ressemble à ça :

 

Page vue 1237 fois


Page précédente: Cosplay
Page suivante: Ubuntu


Page générée en 15110 sec.